Articles

Affichage des articles du août, 2015

MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / HEBDO 24 H DE MONTREAL


MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / REVUE SOLARIS QUEBEC


MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / LE JOURNAL DE MONTREAL


À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE



Louis-Stéphane Ulysse, aux Éditions Le Serpent à Plumes, 364 pages
Médium les jours de pluie
Après avoir longtemps été producteur de disques à Paris, Bern Schoulberg laisse tout tomber pour se rendre à L.A., où se meurt un vieil oncle excentrique qui a lui aussi fait carrière dans le monde de la musique. Là-bas, Schoul se découvrira d’étonnants talents de médium, et les fans du groupe The Cramps seront sûrement ravis de retrouver Lux Interior, son défunt chanteur. L’un des romans les plus farfelus qu’on ait lus au cours des dernières années.

Source : http://www.journaldemontreal.com/2015/08/15/imprudente

MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / UN CHARMANT PETIT COUPLE

   De Hugo Hieramente (aka hugo spanky, ranx ze vox, Tartempion Camplao) 
et madame (aka Marie Shoshana, Cabinet des rugosités, Pasta Chiche, Sylvie )









"Ne méprisez la sensibilité de personne. La sensibilité de chacun, c'est son génie." C. Baudelaire. Entièrement d'accord. Mais si la sensibilité est surcotée, ça ne lui rend pas service, et ça nous fait perdre de l'argent. Moi qui aime bien voyager en asburdie, je me suis dit "Un bouquin qui fait revenir Lux Interior sous les traits d'un fantôme, ça peut être marrant. Puis, j'aurais des nouvelles de Poison Ivy, même fausses -depuis le temps que j'en cherche-, allons-y !" Je me suis pris plusieurs fois les pieds dans le tapis car l'écriture est assez laborieuse, mais cela semble parti sur des chapeaux de roue, l'auteur à une de mauvaise foi qui me plait, ça me fait marrer (au début). Puis soudain (très vite), patatras ! Je n'étais plus dans un roman, mais au rayon The Cramps pour les nuls, avec en musique de fond, la plainte molle et ennuyeuse d'un gars encore gelé dans un passé trépassé. C'était Médium les jours de pluie de Stéphane-Louis Ulysse.

















MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / TU LIS QUOI

Médium les jours de pluie - Louis-Stéphane UlysseMême si vous n’êtes assez calé pour saisir toutes les références rock de ce texte, sachez qu’il y a là un bel hommage à l’amour d’un couple et à tout un courant musical.

La quatrième de couv :

Agent artistique raté d’une maison de disques, Schoulberg quitte la France et devient un médium réputé à Los Angeles. Débarque alors une flopée de marginaux, des vivants et des morts dont Lux Interior, le décédé chanteur des Cramps à la recherche de Poison Ivy, son amour éternel.
Entre roman fantastique et hommage aux destins brisés du blues et du rock, Louis-Stephane Ulysse – croisement entre Paul-Thomas Anderson et David Lynch – nous offre un hymne flamboyant à la culture underground et prouve que nous avons encore beaucoup à apprendre des morts.

Mon avis :

En fin de parcours comme producteur de musique, Schoulberg s’offre une sortie de route en rapport avec l’univers rock ‘n’ roll qu’il affectionne tant! Le suicide pour en finir. Pour me plus avoir à subir les rocker de pacotille. Mais le suicide comme coup d’éclat, ce n’est pas donné à tout le monde. Alors, après avoir un peu récupéré, il quitte tout et se déclare médium de ses dames, aux States, là où tout semble possible.
A partir de là, il serait difficile de vous expliquer en quelques mots le parcours de cet imposteur. Sachez juste qu’il saura à merveille faire entendre à peu près tout et n’importe quoi à des êtres perdus et désireux d’être rassurés. Qu’un jour de pluie, il rencontrera le fantôme de  Lux Interior des Cramps. Qu’il deviendra un intime de Poison Ivy, la désormais veuve éplorée de Lux. Qu’il y aura une recherche éperdue autour d’un vinyle n°667. Qu’il croisera un libraire fou et un singe déguisé en Poison Ivy, à moins que ce ne soit qu’une illusion. Que… Non, assez. Il vous faudra ouvrir ce livre totalement foutraque pour en savoir plus!
Même si la culture underground n’est pas votre culture. Même si vous n’êtes assez calé pour saisir toutes les références rock de ce texte, sachez qu’il y a là un bel hommage à l’amour d’un couple et à tout un courant musical. Même si j’ai senti un ou deux petits essouflements au long du texte, les péripéties des nos héros nous font assez vite oublier tout cela. Et au milieu de tout ce gentil bordel, j’ai cru parfois reconnaître le côté totalement fantasque de Tom Robbins. Rien que ça…

Détails :

Auteur : Louis-Stéphane Ulysse
Éditeur : Le serpent à plumes
Date de parution : 22/05/2015


MEDIUM LES JOURS DE PLUIE / VISUEL